Sélectionner une page

Le trench-Coat,

une pièce utilitaire devenue un incontournable féminin

Deux siècles après son invention, le trench-coat ne cesse d’être réinventé.

Trench-coat Weekend Camel

Le trench-coat Leoca Maison Parisienne :

une réinterprétation très personnelle, entre matières techniques, coupe sophistiquée, détails uniques et jeux d’assemblages.

Trench-coat Weekend Camel

Pièce iconique du vestiaire Leoca, il est conçu avec l’idée d’accompagner la femme d’aujourd’hui dans sa diversité et ses facettes plurielles. Une pièce adaptée à un look working girl , à un look sophistiqué de soirée pour une femme en quête de glamour et d’élégance ou pour une virée au marché un dimanche matin.

Il se veut contemporain, twisté de détails révélant des savoir-faire modernes et traditionnels qui se combinent afin de créer une pièce qui dure dans le temps.

“Conçu à la façon d’une pièce forte, avec un design qui ressemble presque à une robe, tant dans son volume que dans ses multiples manières de l’ajuster. Comme un grand drapé qui recouvre entièrement la silhouette, qui habille simplement et qu’on utilise pour habiller l’extérieur. Les rues sont alors animées par nos silhouettes.”
Maud

Les nouveaux volumes du trench-coat Leoca passent par les manches raglantes pour y glisser le pull que l’on souhaite sans être engoncée. Aux effets bruts ou fluides des matières techniques s’associant de sophistication “couture”.

Par le dos qui est travaillé de façon à avoir le moins de matière possible, en donnant un volume graphique et sophistiqué. Il est découpé en plusieurs morceaux de tissus puis reconstitué de façon invisible afin de donner cet effet de plis creux. Cela crée un mouvement harmonieux et du coup anime l’allure. Il donne l’impression de porter une robe très travaillée dans sa coupe, effet jolie silhouette garantie à la façon d’un manteau couture.
Il se pare toujours des ses principales caractéristiques telles qu’une ceinture, une encolure en V.

Le trench-coat est un vêtement qui avant tout, à été pensé fonctionnel. Son détail poche soufflet est à la fois pratique et lui apporte une touche d’originalité. Les lignes fluo soulignent la symétrie et marque l’identité unique de LEOCA.

Le trench-coat Leoca est doté d’une généreuse parementure à l’intérieur. Ce qui lui assure un meilleur tombé naturel et augmente considérablement l’imperméabilité. C’est indiscutablement une technique de montage haut de gamme.

Trench-coat Weekend Navy

Un trench pour toutes les saisons

Des matières qui le transforment au gré des saisons faisant de lui un terrain d’expérimentations et de possibilités infinies.

Idéal pour le passage de l’hiver au printemps, lorsque les températures sont moyennes, et le temps incertain, il remplit à la perfection son rôle de vêtement de pluie avec un tissu imperméable, aussi respirant et coupe vent restant toujours très structuré.
Pour l’hiver il est confectionné dans des tissus plus épais comme en néoprène ou laine pour le coté technique et chaleureux que l’on recherche dans un manteau.

Des coloris

– beige/camel : couleur classique et intemporelle, couleur de prédilection du trench.

– kaki : coloris original mais facile à porter, qui appuie l’origine militaire du
vêtement.

– orange : coloris pop et couleur emblématique de LEOCA

– navy : couleur intense et profonde qui incarne le chic par excellence et s’accorde avec tout.

– tartan all over : british inspiration

Coco Chanel « les modes passent, le style est éternel”

Trench-coat Weekend Camel

Comment porter un trench-coat pour une femme ?

Le trench coat Leoca est la pièce que l’on ne doit pas hésiter à mettre tous les jours,en toute saison et en tous lieux. Avec une facilité déconcertante, il anime la silhouette des styles les plus basiques et se porte de mille façons, que ce soit avec un jean et des baskets ou une robe de cocktail et des talons. Les associations sont infinies répondant à toutes les envies. Porté ajusté pour une allure influente, oversize pour un look plus tendance. Rares sont les coat aussi polyvalents, qui peuvent se porter à différentes occasions.
S’il est un essentiel que toutes les femmes devraient avoir dans leur placard, c’est bien le trench-coat.

Des idées look, que mettre avec

un trench ?

Classique, avec notre jean Regular Teo, le t-shirt Clem blanc, des converse, un beau sac en cuir et le tour est joué.

Style 70’, avec un foulard, le jean brut Regular Teo et des boots à talon.
working girl, avec le pantalon Marty.

Par dessus notre robe Alma pour une virée entre amies.

L’associer à un ceinture coloré pour un effet rétro.

L’utiliser en robe pour les plus audacieuses.

F O C U S   C U L T U R E

 Signification et histoire d’une pièce mythique

Que signifie le trench-coat ?

Le trench-coat est une version améliorée des manteaux imperméables créés par l’inventeur et chimiste écossais Charles Macintosh et l’inventeur britannique Thomas Hancock. Par rapport aux manteaux militaires de cette époque, qui était en mackintosh lourd avec du caoutchouc, le trench était en gabardine de coton, beaucoup plus léger et confortable à porter, avec une approche extrêmement innovante du vêtement militaire. Tout était donc pensé pour qu’il soit très fonctionnel.


De l’Écosse, pays de légende des années 1820 aux tranchées de la Première Guerre mondiale, le trench-coat puise ses origines dans presque 2 siècles d’histoire. Le trench-coat qui signifie littéralement « manteau de tranchée », est né à l’époque de la Première Guerre mondiale et doit son nom aux soldats qui le portaient sur le front et l’affichaient également à la ville.


Ceux qui portaient effectivement des trench-coat pendant la guerre étaient surtout des officiers qui les achetaient eux-mêmes pour constituer leur uniforme. C’était une marque de distinction sociale, même dans l’armée.

Audrey Hepburn, Breakfast at Tiffany’s (1961)

Bien que toujours porté dans les tranchées, au cours des années 40, en plein âge d’or hollywoodien, le trench est adopté par les acteurs stars du moment. En remplaçant l’image de l’officier par celle du journaliste d’investigation, du gangster sophistiqué, du détective mystérieux et de la femme fatale énigmatique. En 1942 D’Humphrey Bogart, dans le très célèbre Casablanca, à Gene Kelly dans Singing’ in the rain en 1952, le trench côtoie durablement le septième art.


Cette pièce du vestiaire militaire devient alors synonyme d’élégance, de glamour et contribue à le propulser au rang de It-pièce intemporelle.


Les nombreuses apparitions du trench-coat au cinéma réussiront également à lui faire prendre place au sein des vestiaires des dames. Notamment porté e, 1961 par Audrey Hepburn dans le film Breakfast at Tiffany’s.

Livraison offerte à partir de 250€ d’achat

Paiement sécurisé

Livraison partout dans le monde

DONNEZ NOUS DE L'AMOUR

facebook icon leoca paris

RECEVEZ NOS NEWSLETTER